Puis-je payer Zakat al-Fitr en espèces ?

 

Sheykh Abdullah bin Hamid Ali

 

 

 

 

Question:

As-salaamu ‘alaykum. Je dépends de mes parents. Ces derniers suivent l’école Hanafite. Quant à moi, je suis l’école Malikite [1]. Mes parents ont pour habitude de payer Zakat al-Fitr en espèces [2]. Est-ce que cela serait valable pour moi ou bien faudrait-il qu’ils payent en grain [3] ?


Réponse (selon l’école Malikite) :

L’opinion habituelle dans l’école Malikite, tout comme c’est le cas pour les écoles Shafi’ite et Hanbalite, est que Zakat ul-Fitr ne peut être payée qu’en denrée de base et non en argent. Malgré cela, vous trouverez des savants de toutes les écoles qui ont la même opinion que les savants de l’école Hanafite. Par exemple, beaucoup de savants du Maroc autorisent que l’on donne la Zakat al-Fitr en espèces [4], bien que cela ne soit pas conforme à l’opinion standard (dans l’école Malikite). [5]


Notes :

[1] Selon l’école Mâlikite, il est préférable de donner la Zakât al-Fitr le jour de l’Aïd après l’aube et avant la prière de l’Aïd. Sinon un jour ou deux avant. L’aumône légale reste à la charge de l’individu aisé, même après l’écoulement d’un long moment. Le temps ne la rend pas caduque. Mais il ne sera pas considéré fautif ou coupable de péché tant que le jour de la fête ne s’est pas écoulé. Alors que si l’assujetti la retarde au delà de ce jour, il sera fautif et coupable de péché quand il omet de s’en acquitter tout en ayant les moyens.
[2] Dans l’école Hanafite, en dehors des périodes de pénurie, il est préférable de donner la valeur en monnaie plutôt que de la donner en nature, car cela est plus profitable pour le pauvre qui pourra ensuite acheter selon ses besoins. Il faut se mettre à la place d’une personne en nécessité et se demander ce que nous préférerions recevoir à sa place en ce jour d’Aïd : un kilo de raisins secs et d’orge ou bien des espèces nous permettant d’aller acheter au marché ce dont on a réellement besoin? Il est évident que si par le passé (ou encore aujourd’hui dans certaines régions) ces denrées constituaient la base de la nourriture des gens, à notre époque, en occident, donner la valeur en monnaie peut sembler une alternative plus pertinente et cela est permis par les savants. Al-hamduliLlâh, les deux possibilités s’offrent aux croyants qui pourront soit donner en denrée, soit donner en espèces. Et Allâh est plus savant.
[3] Blé, orge, dattes, raisins secs, maïs, riz…
[4] Pour cette année 2018, la Grande Mosquée de Paris a fixé le montant de la Zakat à 7 euros.
[5] Sheykh Malik d’Aslama évoque le fait de donner Zakat al-Fitr en espèces dans le cours suivant donné sur Paltalk (cliquez sur la flèche ci-dessous pour démarrer l’audio) :

Partage