Mon Cœur a-t-il besoin d’un Sheykh
pour être Guérit ?

 

Sheykh Abdul-Rahim Reasat

 

 

 

 

Question :

Assalamu alaykum

J’ai réalisé récemment que mon âme (nafs) me séduit généralement avec de mauvaises pensées (par l’arrogance, la fierté, en essayant de me mesurer à Allâh, me disant que je peux faire ce dont est capable Allâh). Cela a commencé par des murmures il y a 5 mois. Comment puis-je éduquer mon nafs dans ce cas ? Est-il nécessaire de cheminer sous la tutelle d’un Sheykh ou d’un Soufi ? Mon Cœur a-t-il besoin d’un Sheykh pour être Guérit ?

 

Réponse :

Wa ‘alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh

Merci pour votre question. Premièrement, cette prise de conscience que vous avez eue est une grande grâce de la part d’Allâh Lui-même. Un homme parmi les vertueux avait remarqué que « Lorsqu’Allâh veut du bien pour un de Ses serviteurs, Il le rend conscient de ses fautes pour que Son serviteur puisse se repentir de celles-ci ». Il vous incombe maintenant de remercier Allâh pour cela et de vous tourner vers Lui implorant Son aide afin de surmonter cet obstacle.

Il est préférable d’avoir recours à un maître en Spiritualité Islamique pour ce qui concerne la purification du cœur, car il est généralement quelqu’un qui a expérimenté et surmonté les épreuves que les gens rencontrent sur la voie qui mène à la Proximité d’Allâh, et celui qui observe de l’extérieur voit généralement des choses que vous-même ne voyez pas forcément. La première étape, toutefois, est de vous lier au savoir dont vous avez besoin pour pratiquer votre religion, et vous vous rendrez peut-être compte que beaucoup de vos problèmes disparaîtront grâce aux bénédictions que comporte le Savoir Sacré. Ensuite, si vous ressentez le besoin profond de trouver un enseignant de Tasawwuf vous pouvez demander à Allah par la Prière du Besoin (Salah al-Haja) et la Prière de Décision et Facilitation ou consultation (Salah al-Istikhara). Allâh, par Son immense générosité, vous mènera à celui qui vous sera profitable.

La première chose à faire face à une pensée non souhaitée et intrusive, c’est ne pas s’y identifier et de détester au plus profond de votre coeur le sentiment d’arrogance, de compétition avec Allâh, etc. Vous devez vous repentir sincèrement de cette pensée et l’ignorer si elle réapparaît. La meilleure solution est de les ignorer après cela et elles devraient s’en aller. Y porter de l’attention et s’inquiéter à ce propos est un moyen d’augmenter leur emprise.

Si elles persistent quand même, vous pourriez avoir une forme légère de trouble obsessionnel compulsif (T.O.C) lequel peut être guéri grâce à une thérapie de base. Il existe une thérapie efficace et simple nommée T.L.E (Technique de Libération Émotionnelle) : n’importe qui peut l’apprendre en quelques minutes et très souvent les problèmes disparaissent étonnamment vite. Si le problème est plus profond alors vous devriez contacter un praticien et travailler à ce sujet avec son aide.

Qu’Allâh facilite pour vous l’ensemble des moyens permettant d’atteindre Sa satisfaction.

Wassalam,

[Sheykh] Abdul-Rahim Reasat

Partage