Le Regard Accidentel

 

Explication du Hadith (an-Nawawî)

 
 
 
Baisser Regard

 

 

Hadith :

Jarîr ibn `AbduLlâh (radhia Allâhou ‘anhou) a dit : « Ayant interrogé le Messager d’Allâh (sallalahou ‘alayhi wassalam) à propos du regard accidentel, il m’ordonna de détourner mon regard » [1].

 

Explication du Hadith :

Le regard accidentel est celui qui tombe inopinément sur une femme étrangère, de façon non intentionnelle. Dans ce cas, on n’est pas coupable de péchés au premier moment. Mais l’on doit obligatoirement détourner le regard dans l’immédiat. Si l’on détourne le regard instantanément, on ne sera pas coupable de péchés, mais si on prolonge le regard, on sera coupable de péchés sur la base du présent hadith. Car le Prophète (sallalahou ‘alayhi wassalam) a ordonné à Jarîr de détourner son regard (sur-le-champ). Ceci est également confirmé par le verset Coranique où Allâh (Exalté soit-II) dit : « Dis aux croyants de baisser leurs regards … » [2]

Les ‘Ulémas affirment, rapporte le Qâdî [3], que ce hadith représente un argument prouvant qu’il n’est pas obligatoire pour la femme de se couvrir le visage sur le chemin, et que cela est simplement une pratique Sunnah recommandée pour elle. Il est par contre obligatoire aux hommes de baisser leurs regards et de les détourner d’elle dans tous les cas, à moins qu’il s’agisse d’un cas justifié légalement, tel que le cas du témoignage, des soins médicaux, de l’intention de la demander en mariage, d’acheter une esclave, ou le cas où l’on traite avec elle une affaire de vente ou d’achat, etc. Or, même dans ces cas, le regard n’est licite que dans la mesure du besoin et de la nécessité, sans plus. Enfin, Allâh est L’Omniscient.

 

Notes :

[1] Muslim n° 2159
[2] Qour’an – s24 / v30
[3] Al-Qâdî ‘Iyâd

 

Partage