La Création d’Adam

 

 

 

 

BismiLlâhi ar-Rahmani ar-Rahim,

S’il est certain que les caractéristiques des espèces peuvent se modifient légèrement, l’évolution (passage d’une espèce à une autre) laissée au hasard et aux aléas ne peut en aucun cas expliquer la diversité, la complexité et la perfection de la vie telle que nous la connaissons.

Chaque espèce a connu son premier membre et Adam fut le premier être Humain créé par Allâh, sans père ni mère. Il fut créé Homme, marchant debout de manière aisée et élégante, parlant toutes les langues, connaissant le nom des choses, capable de subvenir à ses besoins par l’agriculture, la confection de vêtements, la fabrication d’outils, la préparation de mets comme le pain, la construction d’habitation et non comme un primate intermédiaire ou issu de l’évolution d’un singe.

Tous les êtres Humains qui ont vécus et vivent sur Terre sont les descendants de Adam.


Hadith

‘Abd Allâh ibn Rafi’, l’affranchi d’Umm Salama, rapporte d’après Abu Hureyra رضى الله عنه que le Prophète ﷺ a dit : « Le Messager d’Allâh me tint la main, puis il dit : « Allâh, à Lui la puissance et la Majesté, créa le sol le samedi, puis Il créa les montagnes le dimanche, puis Il créa les arbres le lundi, puis Il créa la contrainte (al-Makruh) le mardi, puis il créa la lumière le mercredi, puis Il suscita les animaux le jeudi, puis Il créa Adam عليه السلام après le ‘Asr (fin d’après-midi), à la fin de la création, à la dernière heure du vendredi, entre al-‘Asr et la nuit. » » [1]


Commentaire du Hadith

Dans ce Hadith, qui montre une chronologie dans la création. Il indique que Saydinna Adam fut créé un vendredi comme cela est aussi confirmé dans le Hadith rapporté par Abu Hureyra رضى الله عنه dans lequel il est dit que le Prophète a dit : « Le meilleur jour durant lequel le soleil se lève, est le Vendredi. (C’est en ce jour) qu’Adam fut créé, qu’il fut introduit au Paradis et qu’il en fut exclu. Et la fin des temps n’aura lieu qu’un Vendredi. » [2]

Ici, la contrainte (al-Makruh) désigne les moyens de survie et d’organisation de la vie, tel que le fer et les autres minerais de la terre.

Chaque Prophète a été honoré et possède ses spécificités propres. Parmi celles de Saydinna Adam on peut citer :

– Allâh l’a créé d’argile de Sa propre « Main »
– Allâh lui a insufflé de « Son esprit »,
– Allâh l’a créé sans père, ni mère
– Allâh a fait de lui le premier Humain
– Allâh a fait de lui le premier Prophète sur terre
– Allâh a demandé aux anges et à Iblis de se prosterner devant lui
– Allâh lui a enseigné les noms de toutes les créatures,
– Allâh lui a donné le Paradis comme demeure, le faisant ensuite descendre sur la terre comme Sa sagesse l’exigeait.

Ainsi, Adam fut le premier Prophète sur Terre et lui et son épouse Hawwa’ adoraient Allâh, priaient, jeûnaient et avaient un bon comportement. Il fut Prophète pour sa descendance et pour son épouse, les enjoignant à adorer Allâh, sans rien Lui associer et à faire preuve du meilleur des comportements.

Si Saydinna Adam عليه السلام fut le premier être Humain créé, il est néanmoins rapporté le Prophète Muhammad ﷺ fut créé bien avant lui  : « J’étais un Prophète alors qu’Adam était entre l’âme et le corps ». [3]


Hadith

‘Abd Allâh ibn Muhammad a rapporté d’après ‘Abder Razzak, d’après Ma’mar, d’après Hammam, d’après Abu Hureyra رضى الله عنه d’après le Prophète ﷺ qui a dit : « Allâh a créé Adam avec une taille de soixante coudées, puis Il lui a dit : « Va saluer ce groupe d’Anges, et écoute ce qu’ils vont répondre à ton salut, car ce sera ainsi que toi, et ta descendance, vous vous saluerez ». Il alla donc vers eux et leur dit : « Que le salut soit sur vous (as-salamou ‘alaykoum) ! ». Ils lui répondirent : « Que le salut soit sur toi, ainsi que la miséricorde d’Allâh ! ». Ils ajoutèrent ainsi « Ainsi que la miséricorde d’Allâh ! (wa RahmatuLlâhi) ». Tous ceux qui entreront au Paradis seront à l’image d’Adam عليه السلام. Les êtres n’ont cessé de diminuer dans leur taille jusqu’à maintenant ». [4]


Commentaire du Hadith

« Allâh a créé Adam » et ‘Abder Razzaq a ajouté d’après Ma’mar « d’après son image ». Certes le pronom personnel (son) concerne ici Adam, c’est-à-dire que Allâh l’a créé d’après l’image ou la forme qu’Il lui a données initialement. En effet, il n’est pas passé par différentes étapes, dans la matrice (le ventre maternel), comme c’est le cas de la création de sa descendance, mais Allâh l’a créé complètement et parfaitement. Il existe un autre Hadith qui dit : « Allâh a créé Adam selon l’image du Miséricordieux ». Ce rajout est un ennoblissement et une manière d’honorer l’homme . L’Imam Ahmad رضى الله عنه a ajouté que sa largeur était de 7 coudées. [5]

Après l’avoir créé, Allâh dit à Adam عليه السلام : « Va saluer ceux-là », c’est-à-dire les anges « et écoute ce qu’ils vont répondre » comme salut « car ce sera ton salut et celui de ta descendance après toi ».

Il est dit dans le Sahih de l’Imam at-Tirmidhi, d’après Abu Hureyra رضى الله عنه ce qui suit : « Lorsqu’Allâh créa Adam et lui insuffla l’esprit [6], ce dernier éternua, puis il dit : « Louanges à Allâh (al-HamduliLlâh) ». Il loua alors Allâh avec Sa permission.

C’est là le premier pas de la légitimité du salut et sa distinction par rapport à l’évocation d’Allâh, car c’est une manière d’ouvrir la porte de la cordialité et de l’union entre les cœurs des frères qui conduit vers la perfection de la foi, comme il est dit dans le Hadith qui dit : « Vous n’entrerez au Paradis que lorsque vous croirez, et vous ne croirez que lorsque vous vous aimerez. Voulez-vous que je vous montre une chose qui, en la faisant, vous vous aimerez ? Répandez le salut entre vous. » [7]

Ainsi, tous ceux qui entreront au Paradis, le feront sous la forme d’Adam, dans l’excellence, la beauté et la taille haute, et non dans la forme commune qui est caractérisée par les défauts, car les créatures n’ont cessé de régresser dans la beauté et la taille jusqu’à maintenant, jusqu’à cette présente humanité. Lorsqu’ils entreront au Paradis, ils deviendront comme était Adam, dans sa beauté et sa haute taille.

Il est rapporté que Saydinna Adam عليه السلام qu’il était imberbe et élégant ; la barbe avait poussé chez ses fils après lui ; il avait aussi une grande taille et des cheveux fournis et frisés ; il était beau » [8]. Contrairement à ce qui rapporté dans d’autres religions, Adam n’était pas nu, il portait des vêtements.

Dans un Hadith il est dit : « Allâh a créé Adam à partir de la terre, puis à partir de l’argile, puis Il l’a laissé jusqu’à ce qu’il devienne pareil à une terre cuite. Iblis passait alors devant lui et disait : « Tu as été créé pour une grande cause ». Allâh lui insuffla alors de Son esprit, et les premiers de ses organes qui furent touchés par l’esprit sont sa vue et ses narines. Il éternua alors puis dit : « Louanges à Allâh (al-HamduliLlâh)». Il lui répondit « Que ton Seigneur te fasse miséricorde (Yarhamouka Allâh) » » [9]

D’après Sa’îd ibn Jubayr, son nom « Adam » vient du fait qu’il a été créé de la terre « Adîm ».

Lorsqu’Allâh ordonna aux anges de se prosterner, ils obéirent, tandis que Iblis refusa donnant comme prétexte la supériorité du feu sur la terre oubliant ainsi que les caractéristiques de la terre sont : la sagesse, la clémence, la patience et la solidité. Quant à celles du feu, elles sont : Le ravage, la vitesse et l’étourderie. L’essence d’Iblis lui fut néfaste et celle d’Adam lui procura la sérénité, la confiance en Allâh, la soumission à Ses ordres, la reconnaissance de Ses bienfaits, le repentir, le pardon et le retour à Lui.

Dans un autre Hadith, il est dit que Adam fut créé d’une poignée de terre prise dans toutes les parties de la terre et que c’est la raison pour laquelle les enfants d’Adam ont été créés en fonction des parties de la terre. [10]

L’Imam al-Qastalani رحمه الله a déclaré : « Allâh a créé l’homme d’après quatre façons : un homme sans père ni mère, en l’occurrence Adam, un homme avec seulement le père, en l’occurrence Eve, un homme avec seulement la mère, en l’occurrence Saydinna ‘Issa (Jésus) عليه السلام et un homme avec un père et une mère, à savoir le commun des hommes, créés à partir d’une goutte d’eau répandue sortie d’entre les lombes et les côtes ; cette création s’accomplit au bout de six étapes : le spermatozoïde, l’adhérence, le morceau de chair, les os, puis la couverture des os avec la chair, puis l’insufflation de l’esprit. »

Allâh a honoré l’Homme et l’a préféré à toutes les créatures ; il est l’élu du monde, sa synthèse et son fruit. Le Très Haut a dit : « Nous avons ennobli les fils d’Adam » [11] ainsi que : « Oui, nous avons créé l’Homme dans sa forme la plus parfaite » [12]

L’Homme marche droit sur ses pieds et mange en se servant de ses deux mains à l’inverse des animaux qui marchent sur leurs quatre pattes et mangent avec leurs bouches. Il lui a accordé la vue, l’ouïe et le cœur afin qu’il s’instruise et jouisse de toutes ses facultés, en discernant le vrai du faux, ce qui lui est utile de ce qui lui nuit pour sa vie d’ici-bas et celle de l’au-delà.

Il a dit aussi : « Il a mis à votre service ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre. Tout vient de Lui » [13].

Nul doute que celui pour qui ont été créées toutes les créatures, supérieures et inférieures, est digne de vêtir les habits de la fierté et de s’en enorgueillir devant ceux qui lui montrent de l’hostilité. Allâh l’a créé comme intermédiaire entre des nobles, les anges, et des vils, les bêtes, et c’est pour cela qu’il y a en lui toutes les forces de l’univers. Il est en effet comme une bête dans les plaisirs, et comme les anges, dans l’intelligence, la science et l’adoration. Allâh l’a distingué aussi par la Prophétie, dont la sagesse Divine a voulu qu’elle soit un genre distinct et une catégorie commune à l’Homme et à l’ange, chacun dans son espèce. C’est ainsi que le prophète parmi les hommes, est comme les anges, informé des réalités du royaume des cieux, et comme les êtres humains, dans leur nourriture, boisson et autres besoins.

Lorsque l’Homme se purifie de ses souillures psychiques et de ses saletés physiques, et se rapproche d’Allâh, il devient meilleur que les anges. Le Très Haut a dit : « Les anges entreront auprès d’eux, par toutes les portes. Que la paix soit sur vous, parce que vous avez été constants » [14]. Il est aussi dit dans un Hadith : « Les anges sont les serviteurs des élus du Paradis ».

Sheykh ‘Abd al-Qadir al-Jilaniyy رحمه الله mentionne que la première fois qu’Adam parla, ce fut en langue Syriaque  [15]. Sheykh ‘Abd al-‘Aziz ad-Dabbagh رحمه الله rajoute que c’est la langue qu’Adam parlait avec sa femme et ses enfants et que c’est avec sa langue qu’il les calmait, leur nommait différents aliments et breuvages. [16]


La création de Hawwa’ (Eve)

Allâh dit dans le Qour’an : « C’est Lui qui vous a créés d’un seul être dont il a tiré son épouse, pour qu’il trouve de la tranquillité auprès d’elle […] » [17]

Ainsi, Allâh créa pour Saydinna Adam une épouse nommée Hawwa’. La Ayah : « Et Nous dîmes: « Ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse, et nourrissez-vous-en de partout à votre guise […] » [18] indique que Hawwa’ fut créée avant que Adam n’entre au Paradis. Celle-ci fut créée à partir d’une des côtes d’Adam [19], la plus courte, prise du côté gauche. Dans son commentaire magistral de Sahih Bukhari, le Sheykh Anwar Shah Kashmiri mentionne qu’il s’agit d’une opinion populaire selon laquelle Hawwa’ a été créée à partir d’une « côte gauche » et que cette phrase pourrait en fait être une métaphore, car l’histoire de sa création mentionne qu’une fois, Adam s’est réveillé de son sommeil et l’a trouvée là, assise à sa gauche [20]. Dans son Tafsir, ibn Kathir rapporte le dialogue qui eu lieu entre Adam et Hawwa’ lorsque celui-ci la vit pour la première fois :

Il lui demanda: « Qui es-tu? ». – Une femme, répondit-elle. Il répliqua: « Pourquoi es-tu créée? » Et Hawwa’ de répondre « Afin que tu te reposes auprès de moi ». Les anges dirent alors à Adam pour savoir l’étendue de sa science » « Comment s’appelle-t-elle? » – Hawwa’, répondit-il. – Pourquoi lui donnes-tu ce nom, répliquèrent les anges. Et Adam de rétorquer « Parce qu’elle a été créée d’une substance vivante » (NDT : savoir qu’en arabe Eve se dit Hawwa’ qui dérive du mot Hay : vivant) [21]

 

L’Arbre interdit

Abou Ja’far Ibn Jarir رضى الله عنه a dit : « Allâh à Lui la puissance et la gloire avait désigné à Adam et à son épouse un des arbres du Paradis sans l’identifier (certains ont mentionnés la vigne, d’autres le froment, le palmier ou encore le figuiers…). Allâh n’avait pas précisé cet arbre dans Son Livre, de notre côté on ne trouve non plus ce qu’il était d’après la Sunnah. Que ce soit la vigne, le froment ou autre, c’est une chose qui n’augmente pas la science des savants et ne cause aucun tort à celui qui l’ignore. Et c’est Allâh qui est le plus savant. » [22]

Iblis fit trébucher (oublié) Adam et Hawwa’ en leur faisant manger des fruits de l’arbre interdit causant ainsi leur perte et leur expulsion du Paradis où ils vivaient à l’aise. Ils furent chassés, et Allâh leur dit : « Descendez (du Paradis); ennemis les uns des autres. Et pour vous il y aura une demeure sur la terre, et un usufruit pour un temps. » [23]

 

Leur progéniture

Adam et Hawwa’ eurent de nombreux enfants, au nombre de 40, en vingt accouchements, une fille et un garçon à chaque fois, tous croyants. Pour que la Terre puisse se peupler, Allâh a permis au début de l’Humanité que les frères et sœurs issus de grossesses différentes se marient. Cette Loi fut ensuite abrégée au temps du Prophète Seth عليه السلام, fils de Adam عليه السلام.

Il est rapporté dans un Hadith [24] que du dos de Saydinna Adam, Allâh a fait sortir une descendance ; une partie étant destinée au Paradis (les élus), une autre en Enfer (les réprouvés). L’érudit Abu as-Sou’oud a dit : « Ceci est une représentation à tous les Hommes pour leur montrer qu’ils sont tous égaux au niveau de la nature humaine innée (al-fitra), comme l’a rapporté le Messager d’Allâh ﷺ dans sa parole : « Chaque nouveau-né vient au monde dans la nature innée… »»

Il en est de même de la parole d’Allâh : « Selon la nature qu’Allâh a donnée aux hommes, en les créant. Il n’y a pas de changement dans la création d’Allâh » [25].

L’imam Ahmad rapporte d’après Ibn Abbas que le Prophète ﷺ a dit : « Allâh fait alliance avec les fils d’Adam le jour de ’Arafa en les tirant tous de son dos et les étalant devant Lui. Il leur dit : « Ne suis-je pas votre Seigneur ? » dit-Il. Ils répondirent : « Oui nous l’attestons ». Après cet aveu, vous ne pourrez pas dire, au jour de la résurrection : « Nous ignorions cela » ». [26]

On retrouve cela dans le Qour’an : « Et lorsque ton Seigneur tira des lombes des fils d’Adam leurs descendants et les fit témoigner contre eux-mêmes, en leur demandant : « Ne suis-Je pas votre Seigneur ? » Et ils répondirent : « Oui, nous en témoignons ! » Et ce, afin que vous ne puissiez plus dire le Jour de la Résurrection : « Nous avons été pris au dépourvu ». [27]

L’Imam ach-Chawkani رحمه الله a dit : « … Nous avons fait ceci afin que vous ne cherchiez pas des excuses, ou afin que vous n’attribuiez pas le shirk à vos pères, en dehors de vous-mêmes. Allâh explique la sagesse de la Révélation de ces versets. En effet, Il a demandé à la descendance d’Adam de témoigner contre eux-mêmes, afin qu’ils ne disent pas des choses de ce genre-là le Jour du Jugement Dernier, ou encore qu’ils ne cherchent pas des excuses invalides ».

Quant à l’imam ‘ibn Kathir رحمه الله il a dit : « Allâh annonce qu’Il a fait témoigner les descendants d’Adam contre eux-mêmes, qu’Il est leur Seigneur et qu’il n’y a pas de divinité en dehors de Lui, et que ceci est une partie de la disposition naturelle (la fitra) et quelque chose qui est en nous. De ce fait, les savants ont dit que la disposition naturelle des humains guide sur le Tawhid. Plus loin il dit que ce témoignage et ce pacte est une preuve contre eux s’ils viennent à commettre le shirk » [28]

Cette attestation, que l’on nomme le Pacte Primordial (Qalu Bala) durant laquelle chaque esprit a eu à témoigner de sa reconnaissance de l’Existence et de l’Unité de Son Seigneur, Allâh, constitue une preuve de la rencontre passée de l’Homme avec son Créateur.

Ya Allâh, compte-nous parmi ceux qui sont les élus victorieux dans la descendance de notre aïeul, Saydinna Adam عليه السلام.

Wa Allâhu a’alam

 

Tous les êtres Humains qui ont vécus et vivent sur Terre sont les descendants de Adam. Cliquez pour tweeter

 

Notes :

Réf principales : Fath al-Bari de l’Imam ibn Hajar al-‘Asqalani رحمه الله, Sharh Muslim de l’Imam an-Nawawi رحمه الله, Tafsir d’Ibn Kathir رحمه الله

[1] Muslim, n°2789
[2] Muslim, n°854, at-Tirmidhi n°491, Nasa’i n° 1430, musnad Ahmad Ibn Hanbal 2/418
[3] Rapporté par Bukhari (dans Tarikh), Ahmad, Tabarani, Hakim et Bayhaqi
[4] Rapporté par al-Boukhari dans le livre du début de la création, chapitre sur la création d’Adam.
[5] D’après le Hadith de Sa’id ibn al-Musayyib, d’après Abu Hureyra.
[6] A ce propos, lire l’article : Adam a-t-il reçu de l’Esprit d’Allâh ? Explication des Savants Sunnites
[7] Muslim, d’après Abu Hureyra.
[8] Dans le livre « Le stimulant du désir pour la visite de la ville d’al-Quds et de l’ami d’Allâh (Ibrahim) » de Tadj ud-Deen at-Tadmuri, d’après ce qu’il a rapporté au sujet d’Ibn Qutaïba dans ses « Ma’arif ».
[9] Rapporté par Boukhari, Muslim, al-Bazzar, at-Tirmidhi et an-Nasa’i.
[10] Hadith d’abu Mussa, rapporté par Abu Dawud et authentifié par ibn Hibban.
[11] Qour’an, 17/70
[12] Qour’an, 95/4
[13] Qour’an, 45/13
[14] Qour’an, 13/23-24
[15] Al-Fath ar-Rabbani wa-l-Faydh ar-Rahmani, pg. 469
[16] Ibriz, pg. 202 et 203
[17] Qour’an, 7/189
[18] Qour’an, 2/35
[19] Al-Bukhârî, n° 3153, 4890, et Muslim, n° 1468/60. Certains savants divergent et disent qu’elle fut créé d’une partie de la boue dont Adam a lui aussi été créé.
[20] Sheykh Anwar Shah Kashmiri dans Fayd al-Bari
[21] Tafsir ibn Kathir, 2/35
[22] Tafsir ibn Kathir, 2/36
[23] Qour’an, 2/36
[24] Muwatta de l’Imam Mâlik رضى الله عنه
[25] Qour’an, 30/30
[26] Rapporté par Ahmad, an-Nasa’i, Ibn Abi Hatem et al-Hakim
[27] Qour’an, 7/172
[28] Tafsir ibn Kathir

Partage