L’importance des prières de Subh et de ‘Asr

 

 

 

 

Le Hadith :

Selon Abou Musa , le Prophète Muhammad ﷺ a dit : « Celui qui accomplit les deux prières de la fraîcheur entrera au Paradis. » [1]

L’Imam an-Nawawi رحمه الله ajoute : « Les prières de la fraîcheur sont celles de l’aube (Subh) et de l’après-midi (al-‘Asr). »

Il existe d’autres Hadiths sur ce même thème, venant renforcer cette narration.


Commentaire :

1. Le Hadith souligne l’importance qu’ont pour les Musulmans les deux prières de Subh et de al-‘Asr , bien qu’il faille prier l’ensemble des cinq prières obligatoires (dans leur temps) [2].

2. Le Subh intervient au moment où on dort confortablement, donc cette Salat demande beaucoup d’efforts car il faut se lever, sortir de son lit douillet, d’où la promesse du Paradis.

3. Al-‘Asr intervient au moment où on est occupé au travail ou à vaquer à ses occupations, donc cela demande également un effort pour prier à ce moment-là (quitter momentanément son travail ou ses occupations).

Par conséquent, ces deux prières interviennent à des moments « confortables » où il serait aisé de passer outre en restant couché ou en continuant ce à quoi on est occupé. Ainsi, celui qui observe scrupuleusement ces deux prières de Subh et de ‘Asr, qui en prend spécialement soin, pourra facilement sécuriser les trois autres sans trop de peine supplémentaire. Les efforts entrepris pour préserver ces deux prières représentent un moyen efficace pour avoir une fin heureuse, mourir avec la Foi et donc entrer au Paradis, inshaa Allâh (succès éternel).

Wa Allâhu a’alam.


Notes :

Réf : An-Nawawi dans Sharh Riyad as-Salihin et Ibn ‘Allan dans Dalil al-Faliheen.

[1] Bukhari n°574 et Muslim n°635

[2] Rappel : Il n’est pas permis au fidèle d’accomplir une prière canonique tant qu’il n’est pas certain que son temps légal est entré. Pour connaître le temps légal des cinq prières quotidiennes, vous pourrez vous référer à l’article suivant : Quand peut-on retarder la prière (dans les notes)

Partage