Le rattrapage des Prières passées

 

Sheykh ‘Uthmân Al-Houwaymidî [1]

 

 

rattrapage_prière

 

 

Question :

Quand et comment doit-on rattraper les prières passées qui n’ont pas été effectuées?

 

Réponse :

Les prières passées sont compensées à tout moment, exactement suivant leur forme (habituelle). Si elles sont moins que cinq prières, il faut les reprendre selon leur ordre. Si elles sont nombreuses, la personne s’en acquitte selon sa capacité. La personne n’accomplie plus, jusqu’à acquittement de ses prières passées, de prières surérogatoires, exceptées les prières Sunnah, à l’exemple de la prière su Chaf’ et al-Witr, les prières des Tarâwîh ou la prière d’al-Fajr.

 

Notes :

[1] Sheykh ‘Uthmân Al-Houwaymidî est un savant Malikite de l’Université Sunnite Zaytuna (Tunisie)

Ps : Il est important de savoir que toute prière manquée doit impérativement et intentionnellement être rattrapée, comme l’a souligné l’imam an-Nawawi (rahimahuLlâhi) dans « Al-Majmou’ Sharhou l-Mouhadh-dhab », dans le chapitre de la prière, [tome 3 page 76] : « Il y a unanimité (ijma’) des savants dont la parole est retenue que celui qui délaisse une prière délibérément doit la rattraper ». L’imam an-Nawawi (et les autres savants) se réfère au hadith rapporté par Anas selon lequel le Messager d’Allah (salaLlâhou ‘alayhi wassalam) a dit : « Celui qui a oublié une prière, son expiation est de la prier lorsqu’il s’en souvient » [Bukhari (597); Muslim (684)]

Nous avons créé pour vous un Tableau de Rattrapage des Prières que vous pouvez télécharger puis imprimer si vous souhaitez commencer à rattraper vos prières manquées.

 

Partage