La Générosité d’Allâh envers les Convertis

 

 

 

 

BismiLlâhi ar-Rahmani ar-Rahîm,

Allâh accueille les (re)convertis à l’Islam en leur pardonnant tous les péchés et les mauvaises actions commises dans le passé et en doublant leurs récompenses (ou plus).

Ceci est confirmé dans le Qour’an :

« Dis (Muhammad) aux mécréants que s’ils mettent fin (à leur mécréance), il leur sera pardonné ce qui a précédé.(…) » [1]

Et dans la Sunnah :

« Un homme nommé Amr vint voir le Prophète Muhammad ﷺ et lui dit : « Donne-moi ta main droite pour que je puisse te faire un serment d’allégeance. » Le Prophète tendit sa main droite. Amr retira sa main. Le Prophète dit : {Que t’arrive-t-il, Ô Amr?} Il répondit : “J’aimerais poser une condition.” Le Prophète demanda: {Quelle condition veux-tu émettre?} Amr dit : “Que Allâh me pardonne mes péchés.” Le Prophète dit: {Ne sais-tu pas que la conversion à l’Islam efface tous les péchés commis dans le passé?} » [2]

De même, la personne qui se (re)converti, verra ses bonnes actions doublées, comme cela est confirmé dans ce Hadith :

Le Prophète Muhammad ﷺ a dit : « Trois (personnes) recevront une double récompense… Un homme parmi les Gens du Livre (Ahl-oul-Kitâb) qui croyait en son Prophète (précédent), qui par la suite a connu le Prophète ﷺ, a apporté foi en lui, l’a suivi et a fait son “Tasdîq” (c’est à dire a attesté de sa véracité) […] » [3]

Ceci est conforme à ce qui est énoncé dans le passage suivant du Qour’an :

« Nous leur avons déjà exposé la Parole (le Coran) afin qu’ils se souviennent. / Ceux à qui, avant lui [le Coran], Nous avons apporté le Livre, y croient. / Et quand on le leur récite, ils disent : “Nous y croyons. Ceci est bien la vérité émanant de notre Seigneur. Déjà avant son arrivée, nous étions soumis”. / Voilà ceux qui recevront deux fois leur récompense pour leur endurance, pour avoir répondu au mal par le bien, et pour avoir dépensé de ce que Nous leur avons attribué. / et quand ils entendent des futilités, ils s’en détournent et disent : “A nous nos actions, et à vous les vôtres. / Paix sur vous. Nous ne recherchons pas les ignorants ». [4]

Dans un autre Hadith, il est rapporté que RassoulouLlâh ﷺ a dit :

« Quand une personne embrasse l’Islam, tous ses péchés antérieurs, commis à l’état de kufr (infidélité), sont pardonnés. Après cela (après la conversion), on recommencera à enregistrer ses actions. Chaque acte vertueux est récompensé de dix à sept cents fois et même davantage selon la volonté d’Allâh Ta’ala. Mais un péché n’est compté que comme un seul péché et si Allâh le pardonne, même ce péché ne sera pas inscrit (dans le livre des comptes). » [5]

Dans d’autres Ahadith, il est rapporté que les récompenses de certaines bonnes actions peuvent êtres multipliées jusqu’à deux millions de fois et cela qu’on soit convertis ou non. [6]

Réjouissons-nous et rendons grâce à notre Seigneur !

 

Notes :

[1] Qour’an 8/38
[2] Sahih de l’imam Muslim
[3] Ibidem
[4] Qour’an, S28 / V51 et suivants
[5] Mawlana Zakariyya Kandhalawi dans Fadha’il al-A’mal
[6] Ibidem

Partage