Les 6 phases du Système qui mène au Succès

 

 

succes

 

 

Voici un descriptif des 6 phases du Système qu’Allâh utilise pour amener Ses serviteurs jusqu’au succès :

 

1/ Allâh donne à la personne un objectif, un rêve : Je veux aller au Paradis, je veux devenir une personne pieuse, atteindre la proximité d’Allâh, devenir un de Ses Amis… al-hamduliLlâh, la plupart des Musulmans ont ce souhait d’aller au Paradis, etc.

2/ Maintenant, la personne doit prendre une décision. Vais-je réaliser mon rêve ou non ? Pour ce faire, je dois agir, je dois investir du temps, de l’énergie, de l’argent. Je dois commencer à changer. Dans cette phase, la personne doit franchir une étape qui consiste à passer à l’action. Une très grande partie des gens qui ont l’objectif (phase 1), gardent en eux ce souhait, mais ne franchissent pas cette seconde étape.

3/ Allâh active le délais, en d’autres termes, une période de temps est placée entre le succès et la personne. À partir de maintenant, un processus s’enclenche durant lequel le croyant va devoir fournir des efforts. La clef (ou la sagesse) de cette phase est de comprendre la différence entre « non » et « pas encore », c’est-à-dire qu’il faut différencier « non tu n’y arriveras pas » et « ce n’est pas encore le moment ». « Non », veut dire non, tandis que « pas encore », signifie que la personne réussira, mais pas tout de suite. Allâh aurait pu accorder rapidement le succès aux Compagnons à La Mecque, mais ils durent patienter plusieurs années d’efforts avant que les choses s’enclenchent et que le succès arrive. Si vous plantez une graine et que vous revenez le lendemain, vous ne trouverez pas un arbre, il y a tout un processus et cela prend du temps. Le processus de purification et d’éducation (Tarbiyyah) ne se fait pas en une nuit, cela demande également du temps. Ceux qui ne comprennent pas cette nuance se démotiveront, mais s’ils comprennent qu’il faut être endurants et patients alors ils continueront le chemin jusqu’au succès, inshaa Allâh.

4/ C’est dans cette phase que les difficultés commencent. Allâh dit dans le Qour’an :

« Certes, Nous vous soumettrons à quelques épreuves en vous exposant de temps à autre à la peur et à la faim, en vous faisant endurer quelques pertes dans vos biens, dans vos personnes et dans vos récoltes. » [1]

Parmi ces épreuves, il y en a deux qui sont récurrentes : Les critiques et les circonstances défavorables. Les ami(e)s vous quittent, les gens qui vous encensaient jadis se mettent à vous critiquer. Le meilleur exemple pour illustrer cela est le Prophète Muhammad (salallâhou ‘alayhi wassalam) dont tout le monde faisait les éloges jusqu’à ce qu’il prononce « La ilaha ila Allâh ». La même chose arrive au croyant qui est sur ce chemin. Avant de récolter l’Or pur, il y a tout un long processus de nettoyage ; la Foi du croyant est comme de l’Or et Allâh teste le croyant à travers les difficultés afin que les impuretés et les saletés soient définitivement nettoyées, séparées, et que la Foi du serviteur brille et scintille dorénavant comme l’Or pur ou le diamant. Ceci fait partie du plan d’Allâh. Durant cette phase le croyant subit de nombreuses critiques et les circonstances tournent en sa défaveur. C’est ce qui arriva jadis au Prophète (salallâhou ‘alayhi wassalam), aux Compagnons et à ceux qui embrassaient l’Islam. En premier lieu, Abu Jahl et les Mecquois les critiquaient, puis ils leur rendirent la vie très difficile à tel point qu’ils ne purent plus rester vivre à La Mecque. Ils durent migrer en Abyssinie puis à Médine. Ceci est un test venant d’Allâh.

Il s’est passé des années avant que nous puissions savoir lesquelles parmi nos ami(e)s sont dignes de confiance (ceux à qui on peut confier ses biens, confier ses secrets, etc.). De la même manière, Allâh teste l’aspirant durant des mois ou des années afin de déterminer qui est loyal, digne de Son Amitié, digne de recevoir Ses Secrets et Sa Proximité.

5/ La situation passe de difficile à impossible. C’est le moment où vous penserez ne plus être capable de vous rapprocher d’Allâh davantage ; lorsque Shaytan ne vous lâchera pas, que les gens vous causeront de nombreuses difficultés, que financièrement et socialement ce sera difficile, etc. C’est à ce moment que vous serez félicités. Vous serez alors sur le point d’expérimenter un prodige (karamat). Rappelez-vous de Saydinna Mussa (‘alayhi salam), c’est au moment où tout semblait perdu, que l’armée était juste derrière eux que la mer s’est ouverte. De la même manière, ceci est susceptible de se produire dans votre vie, si vous êtes sur la bonne Voie et que les circonstances sont passées du stade de difficiles à impossibles, de mauvaises à pires. Mais pour cela, comme certains le disent, il faudra sortir du bateau pour marcher sur l’eau. La cinquième étape est donc la phase qui finalise le processus.

6/ C’est la phase de la délivrance, lorsqu’Allâh intervient d’une manière miraculeuse pour vous aider alors que tout semblait perdu. Suite à cela, tout s’arrange ici-bas et bien entendu cela impacte votre situation dans l’au-delà puisque les deux sont intimement liées. Souvenez-vous de la situation de Saydinna Yussuf (‘alayhi salam), tout était contre lui, Zoulikha avait fermé les portes, les murs l’enfermaient mais il demeura ferme et actif en essayant malgré tout de s’échapper et Allâh ouvrit miraculeusement les portes et lui trouva une issue favorable.

 

Qu’Allâh nous accorde toutes les qualités nous permettant la réussite dans la Voie qui mène au Succès.

Notes :

[1] Qour’an : s2 / v155

Article réalisé à partir d’un discours de Mawlana Sheykh Ahmad Dabbagh (hafidhahuLlâh)

 

Partage