Le soleil tourne-t-il autour de la terre?

 

Ustadh Salman Younas

 

 

soleil terre orbite islam

 

 

 

Question :

Récemment, j’ai lu qu’il est obligatoire pour un Musulman de croire que la terre est fixe et que c’est le soleil qui tourne autour d’elle? [1] Pouvez-vous me dire ce qu’il est correct qu’un Musulman adopte comme croyance sur cette question?

 

Réponse :

Assalamu `alaykoum

Il est connu que la terre tourne autour du soleil et non l’inverse.

Le Qour’an n’a pas été révélé comme livre de science. La Sunnah n’a pas non plus vocation à élucider des questions scientifiques. Au contraire, le but de ces deux sources est d’instruire les humains en ce qui concerne la manière dont ils doivent vivre pour reconnaître Allâh et atteindre la félicité. En d’autres termes, le Qour’an et la Sunnah sont sources d’orientation :

«  En vérité, ce Qour’an conduit vers la voie la plus droite , et annonce à ceux qui croient et font le bien qu’ils auront une belle récompense » [2]

« Nous te révélons ce Livre pour que tu fasses sortir, avec la permission de leur Seigneur, les hommes des ténèbres vers la Lumière… » [3]

De ce point de vue, les références faites dans les sources primaires, à la terre, au soleil, aux étoiles, à la lune et à d’autres objets célestes ont principalement pour objectif d’attirer l’attention des êtres humains vers la création d’Allâh. C’est en réfléchissant sur ces choses créées que les êtres humains sont capables de reconnaître l’existence et la puissance de Dieu :

« Certes, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans tout ce qu’Allâh a créé dans les Cieux et sur la Terre, il y a aussi des signes pour ceux qui Le craignent. » [4]

Science & Écriture (Sainte)

Dans cet esprit, le principe de base est que chaque fois que la lecture littérale ou extérieure d’un verset du Qour’an ou qu’un récit authentique du Prophète semble contredire un point ferment établi, alors le verset ou récit est interprété d’une manière s’accordant à ce point établi.

Prenez le verset suivant :

« Le soleil et la lune [évoluent] selon un calcul [minutieux]. » [5]

L’une des interprétations données pour ce verset par les exégètes classiques est que le soleil et la lune se déplacent sur une orbite autour de la terre. Dans son commentaire, l’Imam Alusi (m. 1317/1854) indique que certains philosophes de son temps ont fait valoir que c’était le soleil qui était stationnaire et que c’était la terre qui tournait autour de lui. L’Imam Alusi commente la position de ces philosophes en déclarant :

« Nous avons entendu dire qu’ils ont à nouveau modifié leur position en déclarant que le soleil se déplace autour d’une autre étoile. Cela indique que leur position initiale [déclarant que le soleil est fixe] manque de preuves claires … et nous nous en tenons au sens littéral des textes tant qu’il n’y a aucune preuve décisive contraire. Si une telle preuve existe, alors nous avons recours à l’interprétation, et dans ce domaine, la latitude est large. » [6]

La déclaration suscitée démontre un certain nombre de points essentiels.

(a) malgré la tenue d’une position contraire, Imam Alusi reconnaît que si la preuve de ceux qui affirment que le soleil est immobile est établie, alors cette position sera adoptée.

(b) que les textes primaires eux-mêmes permettent une marge de manœuvre suffisante d’interprétation permettant d’adopter une telle position.

En d’autres termes, il n’y a rien de décisif dans le sens indiqué par ces versets qui nous empêcherait de les comprendre d’une manière qui corresponde à l’argumentation scientifique contemporaine. Cette preuve, selon laquelle la terre tourne autour du soleil, est établie de manière convaincante, comme nous le savons maintenant. Dans la mesure où la prérogative de déterminer le mouvement des corps célestes appartient à ceux qui sont engagés dans les domaines de l’astronomie, de la cosmologie, etc., ceux qui sont engagés dans le domaine de la science religieuse sont tenus de se soumettre à leurs opinions sur ces questions.

Comment pouvons-nous interpréter ces Versets ?

Garder à l’esprit qu’il existe un certain nombre de manières d’interpréter les versets qui en apparence indiquent le mouvement du soleil :

(a) En regardant cela du point de vue de la finalité du Qour’an, qui est un livre de guidée appelant la création à la réflexion, on comprend que ces versets décrivent simplement les corps célestes tels qu’ils apparaissent pour le spectateur. Il s’agit d’une méthode puissante pour faire réfléchir l’homme dans la mesure où cela fait appel à son expérience réelle de ces corps célestes. Le céleste est décrit d’une manière à laquelle les gens sont habitués et dans un langage qu’ils comprennent.

(b) Les mots signifiants le mouvement du soleil se réfèrent à sa rotation sur son propre axe, connu sous le nom de « rotations solaires » [7], ou à la révolution du soleil autour de la galaxie. Ils ne se réfèrent donc pas à sa révolution autour de la terre (géocentrisme).

(c) que certains de ces versets ont des significations métaphoriques.

Je ne peux pas passer en revue tous les versets qui se rapportent directement à cette question. Toutefois, ce qui précède permet d’avoir une vue générale sur cette question.

La conclusion est qu’il n’est pas obligatoire de croire que le soleil tourne autour de la terre. Plutôt, les principes de notre tradition dictent que nous acceptons le modèle héliocentrique de l’univers qui est actuellement la position de consensus des spécialistes dans l’étude des corps célestes.

Salman

 

– Réponse vérifiée et approuvée par Sheykh Faraz Rabbani puis traduite et publiée avec son autorisation –

 

Notes :

[1] Dans une de ces fatwas, Ibn Baz (RA) va jusqu’à déclarer : « j’ai rendu licite le sang de celui qui dit que le soleil est immobile et pas qu’il tourne… »
[2] Qour’an, s17/v9
[3] Qour’an, s14/v1
[4] Qour’an, s10/v6
[5] Qour’an, s55/v5
[6] Ruh al-Ma`ani
[7] Rotation visible dans cette vidéo

Partage