Que disent les savants classiques de
Jalal ud-Din al-Rumi?

 

Ustad Salman Younas

 
 
Rumi

 

 

Question :

Pourriez-vous s’il vous plaît nous communiquer la position des savants classiques d’Ahl as-Sunnah sur Mawlana Jalaluddin Rumi? Des savants comme Ibn Hajar al-Asqalani ou ad-Dhahabi ont-ils dit quelque chose à son propos?


Réponse :

Assalamu `alaykoum

Mawlana Jalal al-Din al-Rumi (m. 672 h) était un savant reconnu de l’école Hanafite, tout comme son père, son fils et son petit-fils, tous juristes de haut calibre, ainsi qu’un imam de la science de l’auto-purification (ihsan).

Dans son recueil de savants Hanafi, Abu’l Wafa’ al-Qurshi (m. 696 h) le présente comme un « savant de l’école [Hanafi], possédant une grande compréhension des questions juridiques, bien informés des différences juridiques et autres types des sciences. » [Jawahir al-Mudiyya]

De même, après avoir mentionné la lignée de Mawlana Rumi remontant à notre Maitre [Abou Bakr – qu’Allah soit satisfait de lui -], Ibn Qutlubugha (m. 879 h), le grand juriste Hanafi, a déclaré dans son Taj al-Tarajim que Rumi « était savant des écoles juridiques, des divergences d’opinion, et des divers types de sciences … et qu’il composa de nombreuses lignes de poésie. »

En raison de sa maîtrise des sciences Islamiques, il lui fut confié la responsabilité de l’enseignement après la mort de son père dans la ville de Konya (dans la Turquie moderne). Il poursuivi la tâche d’instruire les étudiants en sciences exotériques jusqu’à sa rencontre avec Shams at-Tabriz.

Encore plus remarquable que tout de ce qui précède se trouvent les notices biographiques sur son fils, Baha ‘al-Din Ahmad, qui a été décrit dans le Durar al-Kamina d’Ibn Hajar `Asqalani comme « l’un des imams des Maîtres Hanafi, brillant, ascétique , pieux, juriste, spécialiste de la méthodologie juridique (usul) et grammairien … » et par al-Qurshi dans son Jawahir comme un « Imam … qui a suivi son père dans le délaissement du monde. »

La raison pour laquelle ces avis sur son fils sont importants c’est parce qu’il était l’un des porte-étendards de son père, à la fois dans les sciences exotériques, qu’ésotériques. C’est tellement vrai que les fondements de l’ordre Mevlevi sont souvent déclarées comme ayant été posées par Baha ‘al-Din Ahmad et par son père, et d’ailleurs, comme son père, il composa une série de poésie Perse.

Tout cela tend à montrer que Mawlana Jalal al-Din était un savant Sunnite orthodoxe qui maîtrisa non seulement les sciences extérieures mais maîtrisa également celles de l’intérieur. Qu’Allah soit pleinement satisfait de lui et de ceux qui le suivaient.

Salman

Vérifié & Approuvé par Faraz Rabbani

 

© Traduit avec l’autorisation de l’honorable sheykh Faraz Rabbani (qu’Allâh le préserve)

 

Partage