Le Tawassul à travers les Awliya (Saints) est-il permis?

 

Sheykh Faraz Rabbani

 

tawassul

 

Question :

J’ai lu vos arguments concernant le tawassul [1] effectué via le Prophète (sallallâhou ‘alayhi wa salam). Je n’ai pas, cependant vu aucune preuve concernant l’intercession via les Saints … existe-t-il des preuves et sinon, alors comment pouvons-nous dire que c’est permis?

Réponse :

Walaikum Assalam,

Le Tawassul par les Awliya et par les croyants pieux est permis selon les quatre écoles de Jurisprudence Islamiques Musulmanes Sunnites, pour les mêmes raisons que le Tawassul par le Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) est autorisé.

Le Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) a promis qu’il y aura toujours un groupe dans sa communauté pour rendre la vérité manifeste [2] jusqu’à ce que le dernier jour arrive. Il nous a aussi demandé d’être avec le groupe principal des croyants (majoritaire) et de s’en tenir au groupe [3]. Il nous a aussi dit que les savants sont les héritiers des Prophètes. En tant que tel, ce que nous savons du Coran et de la Sunnah, c’est que les gens de la vérité ne sont pas un concept théorique, mais une réalité vivante: ce sont les savants de  la compréhension majoritaire et traditionnelle de l’Islam. Dès les premières générations, ça a été le chemin des quatre écoles juridiques Sunnites de Fiqh [4].

L’Imam Muhammad Zahid al-Kawthari (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit :

Ceux qui le nient ont le livre d’Allâh, la Sunnah, la pratique continue de la Ummah et la raison contre eux comme preuve (de sa licéité).

En ce qui concerne le Livre d’Allâh, cela inclut Sa Parole : « efforcez-vous de trouver le moyen (wassila) de vous rapprocher de Lui ! » [Coran, 5: 35] Et wassila (un moyen de se rapprocher) dans son indication générale inclue le Tawassul (intercession) par des personnes et par des actions. En fait, le sens apparent de Tawassul dans la Loi Sacrée est tout cela, malgré les revendications de ceux qui mentent et trompent.

La distinction [faite par certains] dans cette affaire entre les vivants et les morts ne peut venir que de celui qui croit dans le dépérissement des âmes [suite à la mort], ce qui conduirait à nier la Résurrection, et à affirmer que la capacité des âmes à discerner les détails se termine lorsqu’elle quitte le corps, ce qui constitue un déni de la principale preuve affirmant cela.

[F: Sheykh Wahbi Ghawji est cité dans Fakhr al-Din al-Razi (dans les notes), disant que les âmes restent après la mort des corps et que c’est une question convenue par le Prophète, les Awliya, et par les sages. (Usul ad-Din, 20), puis Ibn al-Qayyim est cité d’après son « al-Ruh », en renfort] [Mahq al-Taqawwul fi Masalat al-Tawassul]

Walaikum Assalam,

Sheykh Faraz Rabbani

© Traduit avec l’autorisation de l’honorable sheykh Faraz Rabbani (qu’Allâh le préserve)

Notes :

[1] Le Tawassoul, c’est demander à Allâh qu’une chose profitable se réalise ou qu’une chose nuisible cesse par l’évocation du nom d’un Prophète ou d’un Saint, en honneur pour celui par le degré duquel est effectué le Tawassoul. Aucun savant n’a remis en cause cette pratique légiférée depuis des siècles jusqu’à ce qu’ibn Taymiyyah s’oppose seul à ce consensus. Les salafis le suivront ensuite sur ce point.
[2] Muslim, d’après Thawban
[3] Lire l’article : La nécessité de suivre le Groupe majoritaire
[4] Malikite, Shafe’ite, Hanafite et Hanbalite

Pour plus d’informations sur le sujet, lire l’article : Le Tawassoul – par le Mufti ibn Adam al-Kawthari
Pour les anglophones : Tawassul through the Awliyā – Shaykh Gibril Fouad Haddad

Partage