La nuit et le jeûne de la mi-Sha’bân

 

~ Shabé Baraat ~

 

Shabé

 

 

BismiLlâhi ar-Rahmani ar-Rahim,

Ce soir, à partir de la prière du maghreb, nous serons inshaa Allâh dans la 15ème nuit de Sha`bân (Shabé Baraat). Cette nuit n’est pas comme les autres, Allâh a accordé beaucoup de grandeur et de bénéfices à cette nuit comme en témoigne de nombreux récits.

D’après Mu’adh ibn Jabal , le Prophète ﷺ a dit : « Allâh regarde vers ses serviteurs la nuit de la Mi-Sha’bane, Il leur pardonne à tous excepté les associateurs ou ceux qui se querellent continuellement avec les gens. » [1]

Il est rapporté que le Saint Prophète ﷺ a dit : « Hazrat Jibraeel (A.S) s’est présenté à moi la quinzième nuit de Sha’baan et m’a dit : « Ô Muhammad ﷺ, levez vos yeux vers le ciel. » Je lui ai demandé, quelle est cette nuit ? Alors Hazrat Jibraeel (A.S) a dit : « Celle-ci est cette nuit bénie pendant laquelle Allâh le Tout Puissant ouvre 300 Portes de miséricorde et pardonne à tous tes Musulmans sauf celui dont la foi n’est pas correcte, celui qui commet le Shirk (donner un associé à Allâh), celui qui pratique la sorcellerie, celui qui commet l’adultère, le devin et l’alcoolique invétéré. » [2]

Cependant, si avant l’arrivée de Shabé Baraat, ces mêmes personnes se repentent de leurs fautes avec sincérité, Allâh le Très Miséricordieux leur pardonnera, et ils seront parmi ceux qui goûteront aux bénédictions de cette nuit. Les gens qui ont des vices pareils doivent donc prendre leurs précautions avant l’arrivée de cette nuit. Ils doivent se repentir sincèrement afin de pouvoir bénéficier du Pardon d’Allâh. S’il n’est pas possible pour soi de rester éveillé toute la nuit du Shabé Baraat, alors il est recommandé de faire des actes d’adoration (lbaadat) autant que possible selon sa capacité.

Hadith Sharif

Il est rapporté que le Saint Prophète ﷺ a dit que Jibraeel (A.S) est venu lui a dit : «  Ô Messager d’Allah, sortez dehors et regardez vers le ciel. » J’ai regardé le ciel. Toutes ses portes étaient ouvertes et un annonceur proclamait ainsi : « Bonnes nouvelles à qui fait bonne œuvre pendant cette nuit, bonnes nouvelles qui fait Salaat (prière) pendant cette nuit, bonnes nouvelles à qui se tient debout (pour la Salaat pendant cette nuit, bonnes nouvelles à celui qui fait le Roukou’ (inclinaison lors de la Salaat), pendant cette nuit, bonnes nouvelles à celui qui se prosterne pendant cette nuit, bonnes nouvelles à celui qui pleure et sollicite le pardon et formule ses prières pendant cette nuit. » Le Saint Prophète ﷺ demanda alors à Hazrat Jibraeel (A.S) : « Jusqu’à quand ses appels se font-ils ? » Il répondit : « Ces appels commencent après l’heure de la Salaat ‘Asr, le 14ème Sha’baan et se terminent à l’heure du Fajr du 15ème Sha’baan ».

Mes chers frères et sœurs en Islam, usez de la force qu’Allah vous a donnée pour faire Ibadaats pendant celle nuit. Utilisez votre force et votre fortune pour rechercher la Satisfaction d’Allah. Recherchez l’agrément d’Allah et de son Mahboob (bien-aimé). Personne ne sait quand la mort frappera. Le Saint Prophète ﷺ a dit qu’il y a 5 choses qui doivent être considérées avant 5 autres choses :

(1) La jeunesse avant la vieillesse.
(2) La santé avant la maladie.
(3) pauvreté avant l’aisance.
(4) Le temps libre avant les occupations.
(5) La vie avant la mort. [3]

Le Messager de Allâh ﷺ a dit : « Lorsque c’est la nuit de la mi-Sha’bane, accomplissez des actes surérogatoires pendant sa nuit et faites le jeûne pendant sa journée », [rapporté par Ibnou Hibbân]. Il a dit également : « La meilleure prière, après la prière obligatoire c’est la prière surérogatoire effectuée de nuit » [rapporté par Mouslim].

Inshaa Allâh, utilisons cette nuit pour effectuer autant d’actes d’adoration et de dou’as que possible. Récitons le Saint Qour’an et faisons un grand nombre de Dourood (salat ‘ala an-Nabi). Effectuons du Dhikr avec beaucoup de dévotion, donnons l’aumône (Sadaqa), remercions Allâh pour tous les bienfaits qu’Il nous a octroyés et soyons assidu à la prière de ‘Isha et de Subh, c’est essentiel.

La Bonne Nouvelle Du Paradis

Le Saint Prophète ﷺ a affirmé que quiconque prie 100 rakaats nafil (méritoires) le soir de Shabé Baraat, Allâh Ta’ala lui enverra 100 anges. Trente d’entre eux lui annonceront la bonne nouvelle du Paradis, trente le protégeront de l’Enfer, trente encore enlèveront pour lui les difficultés de ce monde et 10 le protégeront contre les ruses et les tromperies de Shaytan. [Saawi – Tafsir Kabeer].

Les Dou’as exaucées

Il est connu qu’Allâh exauce les croyants durant cette nuit bénie, alors inshaa Allâh invoquons beaucoup.

Selon Abî Umâmata Al-Bâhilî (radhiya Allâhu `anhu), le prophète ﷺ a dit :

« Il y a cinq nuits dans lesquelles les invocations ne sont pas refusées :

– la première nuit du mois de Rajab
– la nuit de la moitié de Cha`bân
– la nuit de Jumu`a (vendredi)
– la nuit de la fête de `Aîd al-Fitr
– la nuit de la fête du mouton » [4]

Après avoir cité ce hadîth, l’imâm Al-Manâwî (radhiya Allâhu `anhu)  a dit : « C’est une Sunnah de veiller ces nuits en adorations et d’invoquer en sa faveur ainsi que de supplier. Les Salaf as-Sâlih ont assurément veillé ces nuits en adorations » [5]

L’imâm Ash-Shâfi`î (radhiya Allâhu `anhu) a dit :

« Les invocations sont acceptées dans cinq nuits :
– la nuit de Jumu`a
– la nuit de la fête du mouton
– la nuit de `Aîd al-Fitr
– la première nuit du mois de Rajab
– la nuit de la moitié de Sha`bân.

Quant à moi (Ash-Shâfi`î) je recommande tout ce qui a été rapporté dans ces nuits sans que cela ne soit obligatoire » [6]

Vous l’aurez compris, cette nuit de Sha’baan est une belle occasion pour ceux qui souhaitent prendre un nouveau départ. Une page de notre livre peut se fermer et une nouvelle page peut s’ouvrir, dans l’obéissance, la soumission et la proximité d’Allâh Ta’ala et de Son Messager ﷺ.

Que faire la nuit de la mi-Sha’bân ?

Il existe diverses recommandations pour cette nuit bénie. D’une manière générale, il est recommandé de se repentir sincèrement, de multiplier les adorations et de renforcer son lien avec Allâh. Pour ceux qui souhaitent avoir un exemple de programme, voici quelques pratiques recommandées par nos shuyukhs pour cette nuit bénie (à pratiquer avec concentration) :

Salats :

– 2 rakaats de « Salat ul-Tawbah » (prière du repentir)
– 2 rakaats de « Salat ul-Shukr » (prière de remerciement) [7]
– 2 rakaats de « Salat ul-Haajah (prière du besoin)

Dhikr :

– 10x salat ‘ala an-Nabi (au choix)
– 10x La ilaha ila Allâh
– 10x La ilaha ila anta Subahanak inni kuntu mina Dhalameen
– 10x AstaghfiruLlâh al-ledhî lâ-ilâha illâ Huw, al-Hayy-ul-Qayyûm wa atubu ilayh
– 10x Radi tu biLlâhi Raban wa bil islami deenan wa bi Muhammad ﷺ nabiya
– 10x Wa la hawla wa la quwata illa biLlâh
– 10x salat ‘ala an-Nabi (au choix)

Munajaat :

Consacrer 10 minutes à converser avec Allâh, lui confier ses problèmes, ses difficultés, lui demander qu’Il nous élimine ce qui nous maintient dans la désobéissance en vue de nous rapprocher de Lui. Imaginez la lumière d’Allâh lavant votre corps, emportant au loin toutes les difficultés et rendant le chemin facile, vous rapprochant de la voie pieuse. Courrez vers le Royaume d’Allâh qui attend votre présence.

Dhikr :

– Allâh … Allâh … -> pour 20 minutes

Durant ce Dhikr : Appelez Allâh avec tout votre corps, imaginez que vous êtes en présence d’Allâh. Appelez Allâh par toutes Ses Qualités, imaginez que Ses noms bénis sont absorbés par votre cœur et qu’Ils vous illuminent et désintègrent la noirceur et la transforment en rayonnement lumineux et en parfum magnifique.

– Radhitu billahi Rabban Wa bil Islami deenan Wa bi Sayyidina Muhammadin ﷺ Nabiyyan -> pour 20 minutes / (J’ai agréé Allâh comme mon Seigneur, l’Islam comme ma religion et Muhamad ﷺ comme mon Prophète)

Durant ce Dhikr : Remerciez Allâh en toute soumission, pour vous avoir donné le plus grand des cadeaux, celui d’être capable de votre Seigneur. Suppliez-le de vous donner la satisfaction dans chacune de Ses décisions qu’Il soit satisfait de nous dans les 2 mondes. Imaginez être en Sa présence, effectuant ces demandes.

– 100x AstaghfiruLlâh, al-ledhî lâ-ilâha illâ Huw, al-Hayy-ul-Qayyûm wa atubu ilayh / (J’implore le pardon d’Allah, en dehors duquel il n’est rien qui soit digne d’adoration. Le Vivant, Celui qui subsiste par Lui-même, et je me repens à Lui)

– 100x Durood et Salaam

La Journée du 15 de Sha’baan

Durant la journée du 15 du mois de Sha’baan, ceux qui le souhaitent pourront jeûner, inshaa Allâh.

Il est rapporté que le Messager d’Allâh ﷺ a dit : « Lorsque c’est la nuit de la mi-Sha’bane, accomplissez des actes surérogatoires pendant sa nuit et faites le jeûne pendant sa journée ». Ce Hadith est rapporté par Ibnou Hibban et ibnou madja avec une chaîne de transmission faible.

Il est important de savoir que chez beaucoup de savants on peut suivre le Hadîth faible pour ce qui est des bons actes et des choses méritoires (qui ne contredisent pas les textes fermes et authentiques). Il se trouve par ailleurs que les textes fermes et authentiques parlent du mois de Sha’abân comme étant un mois où le Prophète ﷺ jeûnait beaucoup [8].

Le grand Savant et Mufti Taqi Usmani (HafidhuLlâh) a déclaré qu’il est Mustahab (méritoire) de jeûner la journée du 15 du mois de Sha’baan (celle qui suit la nuit bénie). Il est rapporté que le Prophète ﷺ a insisté sur l’importance du jeûne de ce jour. Même si certains savants émettent des doutes sur la fiabilité du Hadiths mentionné plus haut, il est connu que le jeûne des 15 premiers jours de Sha’baan comporte de nombreux mérites et que le Messager d’Allâh jeûnait un grand nombre de jours de ce mois. De plus, un nombre important de nos aînés (Salafs) observait ce jeûne du 15ème jour de Sha’baan. Cette pratique constante indique qu’ils avaient accepté ce Hadith comme étant authentique. Partant de là, il est conseillé de jeûner le 15ème jour de Sha’baan (nafl) […]. [Fatawa – Mawlana Taqi Usmani]

Qu’Allâh nous accorde une belle et pieuse nuit dédiée à Son adoration.
Qu’Allâh nous accorde une belle et pieuse journée dédiée à Son adoration.

Inshaa Allâh ne nous oubliez pas dans vos dou’as.

 

Notes :

Basé entre parties sur un livret édité par le Dar ul-Uloom Aleemiah (World Islamic Mission), tiré et adapté d’un ouvrage en Urdu et intitulé « Teen Noorani Raatein », rédigé par Mawlana AlHaj Muhammad Ahsanul Qaderi (Inde).

[1] Rapporté par l’Imâm Ahmad dans le Musnad 2/176)
[2] Sheykh Abd al-Qadir al-Jilani dans al-Ghunya li-Talibi Tariq al-Haqq
[3] Hadith Authentique rapporté par El Hakim 306/4
[4] Rapporté par Ibn `Asâkir dans Târîkh Dimachq, tome 10 p.408; Ad-Daylamî dans Musnadu al-Firdaws tome 2 p.196; Al-Bayhaqî dans Shu`abu al-Îmân tome 5, p.288; dans le Musannaf de `Abdurrazzâq tome 4 p.317
[5] Rapporté dans son ouvrage Faydhu al-Qadîr tome 3 p. 454
[6] Dans son ouvrage  » Al-Umm  » tome 1, p.264
[7] Salaat-ash-Shukr : Cette prière est constituée de 2 Rakaat
[8] Sahih Muslim, Chapitre 6, Hadith N° 2580 / Abu Dawud, Chapitre 7, Hadith N° 2318 / Ibn Asakir, Tafsir ad-Dar al-Manthur sous le Verset 44:3 / Muslim, Chapitre 6, N° 2607

Partagez avec la Ummah