Les problèmes causés par le port du Niqab

Par Sheykh Ahmad Kutty [1]

 

niqab

 

Question :

Respectables savants, as-salamou ‘alaykoum. Je sais qu’il y a une controverse sur la fait que le niqab (voile couvrant le visage) soit obligatoire ou non dans l’islam. J’aimerais vraiment le porter car je pense que je me sentirais à la fois plus en sécurité et plus à l’aise en le portant. Toutefois, étant en première année d’université dès le mois de Septembre prochain, insha Allâh, je crains de ne pas avoir suffisamment de patience, de Foi (Iman), et de Crainte d’Allâh (Taqwa) pour continuer à évoluer sereinement tout en portant le niqab (compte tenu du fait que je serai la seule à le porter et que mon domaine d’étude est la science, ce qui implique de faire des expériences en laboratoire, etc… ce qui peut poser quelques problèmes). S’il vous plaît conseillez-moi.

Réponse de Sheykh Ahmad Kutty :

Wa ‘alaykoum salam wa Rahmatoullâhi wa Barakatouh.Au nom d’Allâh, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Toutes les louanges et remerciements vont à Allâh Ta’ala, et que la Paix et les Bénédictions soient sur Son Messager (salallahou ‘alayhi wassalaam).

Je vous félicite pour votre désir de suivre l’Islam tel que vous le comprenez. Je prie pour qu’Allâh guide vos pas et vous accorde la droiture dans vos pensées, paroles et actions.

Pour répondre à votre question à propos du niqab, je dois dire que ce n’est absolument pas considéré comme un élément essentiel de la tenue vestimentaire Islamique pour la femme. La grande majorité des savants et des Imams ne le considèrent pas comme partie intégrante. Seule une toute petite minorité soutient cet avis.

« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Dieu est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, … Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. » [2]

Commentant ce verset, Ibn `Abbas, le commentateur du Qour’an, inspiré et éminent Compagnon du Prophète a dit : « Ce qui est à couvrir est tout le corps sauf le visage et les mains ». L’ordre Divin ci-dessus, de baisser le regard n’a de sens que si les femmes n’ont pas le visage voilé.

En outre, il n’existe aucune mention de voile couvrant le visage dans la Sunnah authentique du Prophète; si cela avait été une exigence absolue pour les femmes de se couvrir le visage, alors le Prophète l’aurait dit très clairement. Il n’est donc pas étonnant que la grande majorité des savants et juristes n’aient jamais inclus le fait de couvrir le visage dans le cadre du vêtement féminin.

Par conséquent, dans votre désir sincère de vous habiller modestement pour vous conformer aux enseignements de l’Islam, vous n’avez pas à aller aussi loin que de porter un niqab. Dès lors que l’Islam a permis aux femmes d’exposer leur visage et leurs mains, vous n’avez pas à chercher des difficultés en empruntant cette voie. La rigidité, je dois ajouter, n’est pas une vertu Islamique, en fait le Prophète l’a condamné en tant qu’extrémisme.

Votre question laisse entendre qu’en portant le niqab il est probable que vous créiez plus de problèmes que vous ne puissiez probablement supporter. Alors pourquoi créer des difficultés en se cramponnant à un usage qui n’est pas essentiel à l’Islam?  Le conseil personnel que je vous adresse, est que vous devriez porter une tenue islamique modeste : Portez un foulard et des vêtements amples qui manifestent la pudeur et ne vous souciez pas de porter un niqab.

Le Prophète a également dit : « Cette religion qui est la nôtre est facile et simple : ceux qui la rendent difficile se mettront eux-mêmes en échec. »

En conclusion, de même que vous devez être vraiment fière de votre tenue vestimentaire Islamique, il n’est pas nécessaire que vous portiez le niqab (voile couvrant le visage), pour la raison que ce dernier ne peut pas être considéré comme partie intégrante du vêtement des femmes dans l’Islam.

 

Notes du traducteur :

 

[1] La biographie du Sheykh est disponible ici : Biographie de sheykh Ahmad Kutty

[2] Qour’an, Sourate 24 (An-Nur), Verset 30 et 31.

Partagez avec la Ummah