La réponse à la Prière de consultation se manifeste-t-elle en rêve?

Par Ustadh Salman Younas

 

Istikhara

Question :

Il y a quelques jours j’ai effectué la prière de consultation (Istikhara) et récemment, durant la nuit, j’ai fait un rêve. Je ne sais pas si ce rêve est lié à cette prière ou s’il y a une interprétation possible en rapport avec les problèmes auxquels je fais face actuellement.

Réponse :

As-salamou `alaykoum,

Il est important de comprendre que la réponse à la prière de consultation (as-salat ul-istikhara) n’arrive pas uniquement sous forme de rêves et de sentiments. Allâh répond aussi en favorisant et en facilitant des événements après que l’individu demandeur se soit véritablement efforcé d’entreprendre ce qui est le mieux.

En tant que tel, concernant la prière de consultation, une personne se doit de :

a/ Choisir les moyens les plus efficaces, ce qui comprend la consultation de ceux qui possèdent réellement la connaissance et la sagesse [ndt : et peuvent donc conseiller la personne], et

b/ Placer sa confiance en Allâh.

Enfin, concernant la réponse à sa prière, il convient de faire preuve de patiente. Comme le dit Ibn `Ata’illâh : « Si vous faites une demande intense et que la réponse tarde à arriver, ne désespérez de la recevoir. Sa réponse est garantie ; mais c’est Lui qui choisit la manière, ce n’est pas vous, et c’est Lui qui choisit le moment, ce n’est pas vous. » [1]

Cela fait écho aux paroles de notre Prophète (salallâhou ‘alayhi wassalaam), qui a dit :

« Chacun de vous sera exaucé à moins qu’il ne se hâte et dise : « J’ai invoqué mais je n’ai pas été exaucé. » [2]

Wassalam,
Salman

Vérifié, approuvé et publié avec l’autorisation de Sheykh Faraz Rabbani

Notes du traducteur :

[1] Ibn ‘Ata’illâh, Hikam
[2] Abu Dawud, Tirmidhi, Ibn Majah

Concernant les mérites de la prière de consultation :

On peut citer un hadith rapporté par Ahmad, selon Sa’id Ibn abi Waqqâs, dans lequel le Prophète a dit : « Parmi les bonheurs du fils d’Adam le fait de consulter Allâh, et aussi parmi les bonheurs du fils d’Adam l’agrément de ce que Allâh a décidé. Parmi les malheurs du fils d’Adam le fait d’abandonner la consultation d’Allâh, et aussi parmi les malheurs du fils d’Adam la colère vis-à-vis de ce que Allâh a décidé ».

Concernant la manière de l’accomplir :

On peut citer un hadith rapporté par Al-Boukhâriyy et dans d’autres versions par At-Tirmidhi, An-Nasâi, Abou Dâwoud, Ibn Mâja et Ahmad, selon Jabir Ibn Adbillah « Le Prophète nous enseignait la prière de consultation d’Allâh [al-istikhâra] avant toutes nos entreprises comme il nous enseignait les sourates du Coran. Il disait : « Si l’un d’entre vous décide de faire quelque chose, qu’il fasse deux rak’ats en dehors des prières obligatoires et qu’il dise après les salutations finales : « Seigneur Allâh! Je base mon choix sur Ta science et je puise ma capacité de la Tienne et je Te demande un effet de Ta générosité infinie. Tu es en effet Capable et je ne le suis pas, Tu sais et je ne sais pas et c’est Toi le Grand Connaisseur des mondes inconnus. Seigneur Allâh! Si tu sais que cette entreprise (*nommer l’affaire*) est bonne pour moi dans ma religion, ma vie présente et ma vie future, destine-la-moi, facilite-la-moi puis bénis-la pour moi. Si tu sais que cette affaire (nommer l’affaire) est  pour moi un mal dans ma religion, ma vie présente et ma vie future, écarte la de moi et écarte moi d’elle. Destine-moi le bien où il se trouve puis fait que j’en sois satisfait » ».

Pour en savoir plus, consultez le cours audio sur la prière de consultation, disponible ICI

Partagez avec la Ummah