L’utilisation du chapelet (tasbih)

Par sheykh Faraz Rabbani

 

SONY DSC

 

 

Question :

Quelle est la position Hanafite concernant le chapelet (tasbih ou subha). Devons-nous compter sur les doigts ou bien pouvons-nous utiliser un chapelet?

Réponse :

Wa ‘alaykum assalam,

La tasbih (chapelet) est un moyen permettant de faire du dhikr. On doit pratiquer le dhikr de la manière la plus appropriée pour se rappeler et maintenir la présence Divine dans le cœur.

La position des Wahhabites selon laquelle utiliser un chapelet est une innovation (bida’a) est elle-même une innovation. L’utilisation du chapelet est autorisée dans toutes les écoles de Jurisprudence de l’Islam Sunnite. Les plus grands experts en hadith, dont des sommités comme l’Imam an-Nawawi, l’Imam Ibn Hajar al-‘Asqalani, l’Imam Badr ad-Din al-‘Ayni, et d’autres ont explicitement permis l’usage du chapelet. Il en est de même pour les exégètes du Qour’ân. Si ces gens là n’ont pas compris le Qour’ân et la Sunnah, alors qui donc?

La permission du chapelet est mentionnée de manière explicite dans l’ouvrage ad-Durr al-Mukhtar de l’Imam al-Haskafi, dans les Hashiyas (commentaires) des Imams at-Tahtawi et Ibn ‘Abidin. L’Imam Abdal-Hayy al-Lakhnawi a rédigé un excellent traité sur le sujet, basé sur un travail plus court de l’Imam as-Suyutiyy.

D’autres savants parlent d’une autre considération rendant l’usage du chapelet encore meilleur, à savoir se différencier des gens de l’innovation.

Wassalam,

Faraz Rabbani

© Traduit avec l’autorisation de l’honorable sheykh Faraz Rabbani (qu’Allâh le récompense)

 

Partage