Est-il possible de voir le Prophète en état de veille?
Par l’Imam Ibn Hajar al-Haytamî [1]

 

 

Prophete_Muhammad

 

 

Question :

Est-il possible d’avoir une vision du Prophète (salallahou ‘alayhi wassalam) pendant l’éveil ?

 

Réponse :

Certains le nient, et d’autres l’acceptent comme étant possible, et ils ont raison, et beaucoup de personnes dont la vertu est certaine ont rapporté cette expérience, et nous avons trouvé des preuves de ceci dans le hadith rapporté par l’Imam Bukhâri [2] : « Celui qui me voit pendant son sommeil me verra en état de veille (yaqadha) », ce qui signifie, avec les yeux physiques (ceux de sa tête), et certains ont dit qu’il s’agit des yeux spirituels de son cœur.La possibilité que cette « veille » (yaqadha), se réfère à celui du Jour du Jugement est très faible, car dans ce cas il n’y aurait aucun avantage ou objectif dans cette spécification dont le hadith nous renseigne, parce que le Jour du Jugement, sa communauté tout entière le verra – qu’ils l’aient vu ou non avant en rêve. Et dans son commentaire du Sahih Bukhari, Ibn Abi Jamra déclare qu’il privilégie cette interprétation comme applicable à celui qui a le degré de préparation requis grâce au suivi fidèle de la Sunnah, et aussi pour celui qui ne l’a pas, dans un sens non spécifique …

Imam Mouslim inscrit dans son Sahih que les anges avaient l’habitude de saluer ‘Imran Ibn Husayn par honneur pour lui, pour sa patience face à la douleur provoquée par des hémorroïdes, et quand il se cautérisa lui-même, les anges cessèrent de le saluer, et quand il arrêta la cautérisation – ce qui signifie qu’il fut guéri – les anges retournèrent le saluer, parce que la cautérisation – qui est contraire à la Sunnah – empêcha les anges de venir le saluer, même s’il en avait grand besoin, car c’était une faiblesse dans la confiance, la soumission et la patience. Et dans la narration d’Al-Bayhaqi , « les anges avaient pour habitude de lui serrer la main jusqu’à ce qu’il se cautérise lui-même, alors ils arrêtèrent ».

Et Ibn al-Haj Al-Maliki dans son Madkhal dit que voir le Prophète en état de veille est très rare, et que cela se produit uniquement avec ceux qui ont atteint un état [Ndt : spirituel] qu’il est rare de trouver de nos jours, voire même inexistant, bien que nous ne nions pas que cela se produise chez nos grands Saints (Awliya), Allâh leur ayant préservé le caché et l’apparent… certains des savants de l’apparent ont nié cette possibilité, en ce basant sur le fait que l’œil évanescent ne peut pas voir ce qui est perpétuel, à savoir, l’être du Prophète dans le monde de l’éternité, alors que l’œil de celui qui regarde est dans ce monde voué à la disparition.

Et il a répondu et a dit que lorsque le croyant meurt, il voit Allâh qui ne meurt pas, et l’Imam Bayhaqi a fait référence à sa réponse quand il a dit que le Prophète a vu les autres Prophètes lors de l’Ascension nocturne (Mi’raj). Et al-Barizi a dit : « Il a été transmis de manière formelle par un groupe d’Awliya qu’ils ont vu le Prophète au cours de leur existence alors qu’ils étaient éveillés, et ce, après le décès du Prophète … »

En outre, il n’est pas impossible de voir le Prophète après qu’il soit mort, car lui et les autres Prophètes sont vivants, leurs esprits leur ont été restitués et la permission leur a été accordée de quitter leurs tombes et de jouer un rôle dans la partie inférieure et supérieure du royaume spirituel (Malakût) …

Notes du traducteur :

[1] Al-Fatāwā Al-Ḥadīthiyya (p. 212-13)
[2] Dans Kitab at-Ta’bir

Partagez avec la Ummah