L’absence de modalité [comme les Ash’aris], ou une modalité inconnue [comme les salafis] ?
 

Par Sheykh Musa Furber al-Hanbalî

 

Allah

 

Question :

Assalamu ‘Alaykum,

Quelle est la signification de la parole  » Bilâ kayf  » d’après les Atharis ? Cela implique-t-il qu’Allâh n’a pas de comment [kayfiyya] (commes le disent les Ash’aris), ou que le comment est inconnu (comme le disent les salafis) ?


Réponse de Shaykh Musa Furber (Madhhab Hanbalî) :

 
Wa `alaykum al-salam wa rahmatullahi wa barakatuhu,

Ce sujet a été traité, en Anglais, en détail; plus que nécessaire. La croyance (‘Aqida) que l’on trouve dans de courts travaux, comme Al-‘Aqidah at-Tahawiyyah de L’Imâm at-Tahawî (RA) ainsi que dans Al-‘Aqidatu-l-‘Awwam de l’Imâm al-Ghazâlî, constitue le savoir suffisant pour la préparation à la tombe de tout Musulman. Pour la grande majorité d’entre nous, tout ce qui excède cela est susceptible de tomber dans la catégorie du savoir nuisible – tout proche de la sorcellerie.

Imam as-Saffarini a écrit dans son Ad-Durrah al-Madiyyah, un célèbre poème de ‘Aqida Hanbalî :

مِنْ غَيْرِ كَيْفٍ قَدْ تَعالى أَنْ يُحَدّ سُبْحانَهُ قَد اسْتوى كَما وَرَدْ

Gloire à Lui ! Il S’est « établi » (istawâ) comme Il l’a mentionné, sans comment – Exalté soit-Il du fait d’être limité.

كَذا لا يَنْفَكُّ عَنْ صِفاتِهِ فَلا يُحِيطُ عِلْمُنا بِذاتِهِ

Ainsi notre savoir n’englobe pas Son Essence, tout comme Il n’est pas séparé de Ses Attributs.

Le langage est suffisamment clair pour nous dispenser de les commenter.


Et Allâh sait mieux.

Wa as-salamu ‘alaykum,

Shaykh Musa Furber

Partagez avec la Ummah